livre_murakami_aprs_le_tremblement_de_te_1(par Alexandra)
Ce n'est assurément pas le meilleur Murakami...

Il s'agit en fait d'un recueil de six nouvelles dont le seul lien est le titre du recueil. Dans chacune, on fait allusion au moins une fois au tremblement de terre qui a ravagé la ville de Kobe en 1995.
Les trois premières m'ont laissée totalement froide. Je n'y ai trouvé aucun intérêt, mais alors vraiment aucun. Il ne suffit pas de s'arrêter un instant sur le vide dans l'existence d'une personne pour faire une nouvelle...
Pour les trois restantes, l'intérêt va crescendo. Toutefois, le Murakami que j'aime ne pointe sont nez que dans la cinqième, intitulée "Crapaudin sauve Tokyo", mais le plaisir est gâché par la fin, décevante...
Par contre, j'ai beaucoup apprécié le dernière, "Galette au miel". C'est l'histoire d'un triangle amoureux qui se pose la question des choix que l'on fait dans la vie (ou que l'on ne fait pas...). Un des personnages étant un écrivain spécialisé dans les genres littéraires courts, nous avons droit en même temps à une réflexion sur l'art de la nouvelle, une "forme littéraire [...] aussi surannée que les bouliers," caractérisée par "des images et un langage condensés"... C'est peut-être justement parce que l'auteur fait raisonner son personnage à propos de cet "art" que lui-même s'impose une certaine rigueur dans le traitement formel de cette dernière nouvelle du recueil... c'est effectivement la plus aboutie : tout se tient!
Pour finir donc : un livre à lire pour "Galette de miel", le reste ne pressant absolument pas!

(paru chez 10/18, domaine étranger)