Hammesfahr___die_S_nderin

****

(par Alexandra)

« La pécheresse » : c’est la traduction du titre de ce polar allemand qui n’a pas encore paru en français. Il restera donc réservé pour l’instant aux amateurs de la langue allemande

En fait, il ne s’agit pas vraiment d’un polar, plutôt d’un roman « à suspense « qui nous entraîne dans les profondeurs difficilement sondables d’une âme perturbée. Elle s’appelle Cora Bender, mère de famille de 34 ans et qui du jour au lendemain assassine sauvagement un homme qui est en train de bécoter sa belle sur une plage publique peuplée de monde. L’enquête que mènera le commissaire Rudolf Grovian n’aura donc pas pour but de démasquer l’assassin, mais de trouver le pourquoi et comment du geste insensé de cette brave dame apparemment sans histoires
Je n’en dirai pas plus pour préserver le suspense, justement. Car suspense il y a d’un bout à l’autre du roman ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde, car on va de surprise en surprise, et même lorsqu’on a à peu près compris, il y a encore des rebondissements ! L’auteure ne fait pas de littérature, son écriture est précise et efficace, et je m’étonne qu’elle soit totalement inconnue en France où les polars aux noms germaniques (et désespérément imprononçables pour le commun des français) sont à la mode. La traduction anglaise est disponible sous le titre « The sinner »


(paru en format poche chez rororo)