Glattauer____vent_du_nord

***

(par Alexandra)

Un roman épistolaire très plaisant, d’un genre nouveau, en adéquation avec notre époque : il ne s’agit plus de lettres mais de méls
Un roman d’amour, ou plutôt un dialogue amoureux, qui part d’une erreur d’adresse e-mail : Emma envoie un message au magazine ‘Like’ pour se désabonner, mais au lieu d’écrire ‘like’, elle écrit « Leike », ce qui dirige son mail vers la boîte de Leo Leike. Au début, Leo ne réagit pas, mais comme d’autres mails suivent, il prend la peine d’avertir Emmaà partir de là s’engage entre eux un échange d’abord épisodique, puis de plus en plus régulier. Chacun devient le confident de l’autre, mais non pas pour les petits soucis du quotidien, non, dans cette relation, ils tiennent à rester en dehors du monde, et c’est dans cet espace virtuel qu’ils se rapprochent pour ne quasiment plus quitter leur ordinateur
C’est assez captivant d’assister aux «ébats» de ces deux personnes qui ne savent rien l’une de l’autre et qui entretiennent savamment un jeu de cache-cache plus ou moins osé, avec des hauts et des bas. Par moments, ils "foncent", se mettent à nu. Ils cherchent le meilleur moyen de séduire l’autre, avouent leur désir d’autant plus fort qu’il doit rester inassouvi… puis, prenant peur de leur audace, ils retournent dans leur coquille pour essayer de refaire surface dans leur «vraie» vie  qui tourne doucement au vinaigre… et je n’en dirai pas plus pour vous laisser le suspens de la fin !
C’est aussi un roman sur la communication moderne via Internet où l’on peut tout dire parce que l’anonymat nous protège. On préfère dévoiler notre intimité à des inconnus plutôt qu’à des proches, on ne craint pas d’être jugé, car le jugement ne porte pas à conséquence ! Même si l’on est vieux et moche, on peut trouver une écoute, un échange existentiel, car notre apparence physique, si importante dans la réalité pour établir des liens sociaux, n’entre nullement en ligne de compte
A méditer donc !

(paru chez Grasset)