19 juillet 2011

GAO Xingjian : Le livre d'un homme seul

 ***** (par Alexandra) L’œuvre de Gao ne comporte que deux romans. J’avais adoré son deuxième, «La montagne de l’âme», c’était une vraie révélation pour moi (v. le commentaire sur ce blog). «Le livre d’un homme seul» est donc en fait son premier, achevé en 1998, et il est largement autobiographique. Hélas, comme j’en attendais des miracles, je suis un peu déçue. En même temps, je me dis que je suis injuste, car c’est louable qu’un auteur se renouvelle, qu’il n’écrive pas toujours le même livre… «Le livre d’un homme seul» me... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2010

GAO Xingjian : La montagne de l'âme

**************** (par Alexandra)D’emblée : pour moi, ce livre est un chef d’œuvre ! Un des dix livres que je garderai le jour où il me faudra me défaire de ma bibliothèque ! Un de ces livres si denses que l’on peut le lire et le relire sans se lasser, tout en y découvrant encore de nouveaux aspects,  de nouvelles idées, de nouvelles interprétations possibles, des phrases à souligner et à recopier dans un petit carnet ou à accrocher au-dessus de son bureau….Parler de ce roman n’est guère aisé ! Dans le chapitre 72 le narrateur... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juillet 2008

Yu Hua : Brothers

(par Alexandra)Yu Hua, un auteur que j’ai découvert avec ce roman, est un authentique Chinois de Chine, vivant en Chine, édité et lu en Chine (il est même auteur de bestseller !). Nous pouvons donc imaginer que le regard qu’il porte sur son pays n’est pas déformé par l’exil (clin d’œil affectueux à Gao Xingjian et Dai Sijie) et que sa vision des choses représente une vision de « l’intérieur »…« Brothers » (c’est le titre original) est un pavé de 700 pages (en grand format Actes Sud !) qui raconte l’histoire de deux (faux) frères que... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 19:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juillet 2008

XINRAN : Funérailles célestes

(par Alexandra)Pour être sincère, j’ai eu un peu de mal à entrer dans ce livre en raison du style très dépouillé voire simpliste, tenant du documentaire, et surtout de l’utilisation parfois anarchique des temps du passé, due probablement à un problème de traduction… En fait, le style documentaire se justifie. L’auteure, Xinran (d’après Annabelle, cela se prononce ‘SSINJANE’ … elle doit le savoir, elle apprend le chinois, pardon, le mandarin!), est en réalité une journaliste de Pékin (vivant aujourd’hui à Londres) qui a recueilli ce... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]