28 mars 2009

Luis SEPULVEDA : Le vieux qui lisait des romans d'amour

***   (par Alexandra)   Un joli petit livre qui nous emmène dans la forêt amazonienne, du côté de l’Equateur, là, où «toute frontière est une vue de l’esprit». Le vieux du titre, c’est Antonio José Bolivar qui, après les péripéties de la vie, s’est installé au village perdu d’El Idilio, fermement décidé de trouver la paix intérieure en se consacrant désormais à la lecture de romans d’amour qui lui font oublier la barbarie des hommes. Mais lorsqu’un jaguar meurtrier rôde dans les environs et qu’on fait appel à lui,... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]