18 avril 2014

Sorj CHALANDON : Le quatrième mur

  (Place à ma fille Pauline pour parler de ce roman ...) Comment décrire un livre qui a fait naître en moi un malaise, mais pas seulement. Il m’a fait craindre un moi intérieur malsain qui ne décollait pas ses yeux des lignes de ce livre empli d’horreur. Voilà ce que j’ai ressenti à la fin de cette lecture intitulée  « Le quatrième mur ». Bien qu’au début il me fût difficile de comprendre où l’auteur voulait en venir, entre un flashback par ci et un flashback par là, il faut s’accrocher et passer la... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2014

Antoine VOLODINE : Des anges mineurs

(par Alexandra) Oh qu’il est drôle, ce livre !J’ironise ! En fait, je crois que je n’ai rien lu d’aussi démoralisant depuis le « La route » de Cormack McCarthy, et ça fait longtemps !Ces « anges mineurs » représentent mon entrée en matière de « post-exotisme » volodinien… D’habitude, j’ai plutôt tendance à éviter la littérature fantastique. Mais comme j’ai voulu participer à « L’auteur du mois » de « Lecture/Ecriture », je me suis forcée !Surprise : je ne... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2014

Antoine VOLODINE : Lisbonne dernière marge

(par Alexandra) J’ai choisi ce livre parce que, dans un résumé d’éditeur, j’ai appris que le personnage principal était une terroriste allemande de la RAF (« Rote Armee Fraktion », la « Fraction Armée Rouge », appelée plus communément la « Bande à Baader »).Je suis moi-même d’origine allemande, et j’étais adolescente à l’époque du « Deutscher Herbst », l’ »automne allemand », c’est à dire l’automne 1977 qui a constitué en quelque sorte l’apogée du terrorisme allemand, avec... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2014

Edouard LOUIS : En finir avecEddy Bellegueule

  (par Alexandra) C’est dur de s’appeler Eddy Bellegueule. Encore plus quand on habite dans un village de campagne déshérité. Et encore plus quand on est efféminé, maniéré, pédé, quoi ! Eddy Bellegueule est devenu Edouard Louis. L’histoire de ce « roman » qui n’en est pas vraiment un, c’est l’histoire (très douloureuse) de son auteur. Nous sommes dans un village de Picardie. Son nom n’est pas mentionné, mais en Picardie, nous (je dis ‘nous’ car j’habite moi aussi cette région) le connaissons, les médias... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2014

Marie-Hélène LAFON : L'annonce

  (par Alexandra) C’est comme dans « L’amour est dans le pré »… Je ne plaisante qu’à moitié, car c’est l ‘histoire d’un fermier du fin fond de l’Auvergne qui cherche une femme, et d’une femme du fin fond du Nord qui cherche à refaire sa vie loin de chez elle. Lui, Paul, 46 ans, passe une annonce dans un journal ; annonce lue par Annette, 37 ans, un fils de 12 ans, Eric. Et elle y répond. Ils se rencontrent une première fois, à Nevers, à mi-chemin entre leurs domiciles respectifs, puis une deuxième fois,... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2013

François GARDE : Ce qu'il advint du sauvage blanc

  (par Alexandra) Le « sauvage blanc » dont il est question ici, c’est Narcisse Pelletier, marin vendéen qui, en 1843, est abandonné à l’âge de 18 ans sur une plage australienne par un capitaine peu scrupuleux. Il vivra dix-huit ans dans une tribu d’aborigènes avant d’être retrouvé et embarqué de force par un navire anglais. Remis aux Français à Sidney, il reverra la France en 1861. L’histoire de cet homme est, paraît-il, véridique, et François Garde s’en est emparée pour en faire le point de départ de son roman.... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2013

Mathias ENARD : L'alcool et la nostalgie

  (par Alexandra) C’est un petit livre bien triste, triste comme la Patagonie (référence empruntée !). En fait, il s’agit de l’adaptation d’une fiction radiophonique que Mathias Enard a écrite pour France Culture à l’origine. Et il est vrai qu’il y a un « ton ». Je n’ai pas eu l’occasion d’écouter la version radiophonique, mais j’imagine qu’elle doit être assez envoûtante. J’entends tout à fait cette petite voix nostalgique et coupable qui raconte… J’avoue qu’au début, j’ai eu un peu de mal à... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2013

Sorj CHALANDON : Retour à Killybegs

  (par Alexandra) Sorj Chalandon est un des journalistes français qui ont suivi de près et au long cours le conflit en Irlande du Nord. Il a eu l’occasion de nouer des contacts étroits avec l’un des grands noms de l’IRA, Denis Donaldson qui, en 2006, a reconnu avoir travaillé pour les services secrets britanniques depuis vingt ans, trahissant sa cause et les siens. Un traître donc. Chalandon, sous le choc comme tout le monde, a repris cette affaire dans son roman « Mon traître » (que je n’ai pas encore lu),... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 21:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 août 2013

Alexis JENNI : L'art français de la guerre

(par Alexandra) Le titre avait tout pour me rebuter. Je n’aime pas les romans de guerre, et, étant profondément antimilitariste, « l’art » militaire m’insupporte ! Puis, feuilletant tout de même l’ouvrage chez un libraire, je suis tombée sur des passages au hasard qui me plaisaient et qui semblaient parler de bien autre chose que de la guerre. J’ai donc plongé, et je m’en réjouis. Ce roman consiste en réalité en deux livres dont les chapitres alternent : d’un côté, les chapitres « commentaires »,... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2013

Denis LACHAUD : Le vrai est au coffre

  (par Alexandra) J’aime bien les romans de Denis Lachaud en général et celui-ci n’en fait pas exception. Ceci dit, en lisant le premier chapitre, j’étais tout de même un peu agacée : raconter une petite enfance aussi banale… quel intérêt ? Je me suis forcée d’aller plus loin, n’ayant jamais été déçue par Denis Lachaud ! Et j’ai eu raison de m’acharner car l’ensemble est loin d’être banal ! Au contraire, c’est subtilement construit. Avec une grande économie de moyens, Denis Lachaud nous entraîne dans les... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]