23 mars 2012

Nurrudin FARAH : Sardines

(par Alexandra) (2e  volet de la trilogie « Variations sur le thème d’une dictature africaine ») Dans „Sardines“, Farah poursuit l’exploration du milieu dans lequel il nous a introduits dans «Du lait- aigre-doux“, mais il se tourne ici avant tout vers des personnages féminins, des mères, filles, sœurs, cousines, amies, pour montrer une autre facette de la société somalienne. Au centre se trouve la figure de Médina, journaliste italo-somalienne appartenant à une couche sociale résolument privilégiée : fille d’un père... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2012

Ruth RENDELL : Tigerlily's Orchids

(par Alexandra) Ayant passé quelques jours à Londres, je suis passée dans cette vénérable institution qu’est « Hatchard’s » pour me trouver un livre en anglais. Rien de bien littéraire, mes connaissances d’anglais n’étant pas à la hauteur ! J’ai donc opté pour un roman de Ruth Rendell : « Tigerlily’s Orchids » (récemment paru en France sous le titre de « La maison du lys tigré ») qui me paraissait abordable et me permettait par ailleurs de faire enfin connaissance avec cette icône du roman... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2012

Pascal MERCIER : Léa

(par Alexandra) Disons-le tout de suite : je suis une inconditionnelle de Pascal Mercier, et la magie de son écriture m’a happée une fois de plus, même si cette «nouvelle» n’a pas grand’ chose à voir avec ses précédents romans. A St. Rémy de Provence, le narrateur, Adrian Herzog, rencontre par hasard Martijn van Vliet, un compatriote suisse. L’un étant motorisé, l’autre pas, ils décident de rentrer en Suisse en voiture ensemble. D’emblée s’instaure entre les deux hommes une grande confiance qui amène van Vliet à raconter son... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2012

Jim Harrison : Une odyssée américaine

(par Alexandra) Encore un Jim Harrison dans la veine des derniers Jim Harrison… visiblement en mal d’inspiration ! Cliff, soixante ans, ancien prof de littérature reconverti en fermier dans le Michigan, est abandonné par sa femme après 38 ans de mariage. Rangeant ses affaires avant de quitter définitivement sa ferme, Cliff tombe sur un vieux puzzle pour enfants qui a jadis appartenu à son petit frère trisomique et qui comporte 48 pièces représentant les états des Etats-Unis. Ceci donne à Cliff l’idée de faire le tour du pays.... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2012

Jean-Michel GUENASSIA : Le club des incorrigibles optimistes

(par Alexandra) Ce roman a reçu le prix Goncourt des lycéens, et c’est ce qui m’a incitée à le lire. J’aime bien savoir ce que ces chères têtes blondes que je fréquente tous les jours apprécient en matière de lecture. Vous me direz que je n’ai qu’à leur poser la question, mais par malchance, mes élèves ne lisent quasiment pas de LIVRES, les lectures obligatoires pour le bac mises à part… et encore ! Que le jury des lycéens ait choisi ce roman ne m’étonne guère car le personnage principal et narrateur, Michel Marini, nous... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2012

Anna MITGUTSCH : Wenn du wiederkommst

(par Alexandra) Anna Mitgutsch est une auteure autrichienne qui a plusieurs romans a son actif. Un seul a été traduit en français pour l’instant : «La trique», paru chez Gallimard en 1987. Ceux qui voudront lire celui-ci devront encore attendre, ou alors le lire en allemand… «Quand tu reviendras», c’est la traduction du titre, et j’avoue qu’il m’a d’abord inspiré une méfiance certaine, me rappelant trop les titres auxquels nous ont habitués Marc Lévi ou autres Guillaume Musso, auteurs dont je ne suis pas particulièrement... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2012

Katharina HAGENA : Le goût des pépins de pomme

(par Alexandra) « Le goût des pépins de pomme » …à y réfléchir, le titre donne une idée de ce que livre va nous dévoiler: une histoire somme toute assez banale, mais qui nous rappelle que les choses les plus simples ont une saveur, une odeur, un aspect, une texture ou un son propres qui agissent parfois comme un filtre pour nous ramener en arrière et nous aider à nous souvenir, à retrouver des sensations enfouies ou oubliées. Je pense que tout le monde a fait cette expérience-là, que tout le monde tombe à un moment donné... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 21:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 janvier 2012

David FOENKINOS : La délicatesse

(par Alexandra) Lecture d’une soirée. Un livre qui n’est pas bien épais. Et que j’ai failli ne jamais toucher, n’ayant pas apprécié du tout un autre Foenkinos  (v. « Lennon ») et me méfiant de principe des « bestsellers » ! Et bien. Je ferais bien de ravaler mon arrogance, car ce roman est un plaisir de lecture. Vraiment. Le titre en dit long : c’est bien la « délicatesse » qui caractérise l’histoire et ses personnages, et ceci dans toutes les acceptions du terme que Foenkinos nous... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 09:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2012

MURAKAMI Haruki : 1Q84 - Livre 1

(par Alexandra) Voici donc le super bestseller du Japon ! Je suis fan de Murakami depuis longtemps, et évidemment, j’attendais avec impatience la traduction française du phénomène. Or, je suis déçue, très très déçue ! Ce n’est certainement pas le Murakami que j’aime, celui de « Kafka », non, c’est un auteur de bestsellers pour ados. Et encore. Il n’est pas sûr que les ados tolèrent la longueur et l’ennui, car il faut se forcer pour aller au bout des 531 pages du premier livre de cette trilogie, dans lesquelles... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 20:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 octobre 2011

Tristan EGOLF : Le seigneur des porcheries

*** (par Alexandra) J’avoue que la 4è de couverture m’a longuement fait hésiter avant de lire ce premier roman de Tristan Egolf qui «[…] commence avec la mort d’un mammouth à l’ère glacière et finit par une burlesque chasse au porc lors d’un enterrement  […] Entre-temps, on assiste à deux inondations, à quatorze bagarres, à trois incendies criminels, à une émeute dans une mairie, à une tornade dévastatrice et à l’invasion de méthodistes déchaînés ; on suit la révolte d’une équipe d’éboueurs et on voit comment un match de... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 19:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]