06 août 2010

Edgar HILSENRATH : Fuck America

*** (par Alexandra)“Fuck America” est le titre que l’on a ajouté, probablement pour des raisons commerciales, à la nouvelle édition  de ce roman d’Edgar Hilsenrath, qui pour sa 1ère édition en 1980 ne s’intitulait que “Bronskys Geständnis», c.à.d. «L’aveu de Bronsky». La traduction française n’a finalement retenu que ce seul «Fuck America»… il est vrai que ce titre a de quoi séduire à notre époque.Hilsenrath, quasiment inconnu en France, est une sorte de Bukowski allemand, d’origine juive. Pendant longtemps, il a eu beaucoup... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 août 2010

Nancy HOUSTON : Infrarouge

*** (par Alexandra) Venant d’achever tout juste «La montagne de l’Âme», je ne puis m’empêcher de trouver ce roman de Nancy Houston un peu simple… simple, mais pas inintéressant.Rena, photographe d’origine québécoise installée à Paris, retrouve son vieux père et sa belle-mère à Florence pour une semaine de vacances. Elle les traîne de visite en visite, exaspérée par leur lenteur et leur apparent manque d’intérêt. Le roman se présente comme une sorte de journal de voyage sur lequel se greffent des réflexions et des souvenirs de... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juillet 2010

GAO Xingjian : La montagne de l'âme

**************** (par Alexandra)D’emblée : pour moi, ce livre est un chef d’œuvre ! Un des dix livres que je garderai le jour où il me faudra me défaire de ma bibliothèque ! Un de ces livres si denses que l’on peut le lire et le relire sans se lasser, tout en y découvrant encore de nouveaux aspects,  de nouvelles idées, de nouvelles interprétations possibles, des phrases à souligner et à recopier dans un petit carnet ou à accrocher au-dessus de son bureau….Parler de ce roman n’est guère aisé ! Dans le chapitre 72 le narrateur... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juillet 2010

Shalom AUSLANDER : La lamentation du prépuce

*** (par Alexandra) Appel à tous ceux qui aiment à bouffer du curé ! Ce livre confirme une fois de plus que la religion est une invention qui peut faire beaucoup plus de mal que de bien !Visiblement autobiographique, ce premier roman de Shalom Auslander se révèle un règlement de comptes sévère avec la religion juive. «Victime de violences théologiques», c’est ainsi que sa femme Orli explique ses troubles psychologiques. Et à lui de préciser : «Maltraitance théologique : c’est une expression qui est entrée dans le vocabulaire... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 21:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2010

Hans Magnus ENZENSBERGER : Hammerstein ou l'intransigeance

*** (par Alexandra)   Bien que qualifié unanimement d’ »immense intellectuel» par la critique française, Hans Magnus Enzensberger est un illustre inconnu en France. En Allemagne, il est célèbre et couronné de prix littéraires, mais souvent aussi assez controversé pour avoir trop souvent changé d’opinions au cours de sa longue vie…«Hammerstein» est l’histoire du chef d’état-major de la Reichswehr jusqu’en l’année 1934, le général Kurt von Hammerstein-Equord, de sa femme Maria et de leurs sept enfants. Issu d’une grande... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 12:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juillet 2010

Florence AUBENAS : Le quai de Ouistreham

*** (par Alexandra) Beaucoup se souviennent certainement très bien du visage de Florence Aubenas, journaliste enlevée et retenue en otage en Irak pendant quelques mois, en 2005… En 2009, elle a décidé, à l’instar de Günter Wallraff et d’autres, de jouer la «taupe», de s’immerger dans un milieu très différent du sien et d’enquêter pour témoigner… sans aller jusqu’au travestissement de certains de ses prédécesseurs, partant seulement dans une ville inconnue, Caen en l’occurrence, pour y chercher anonymement du travail. Rien de bien... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2010

Kazuo ISHIGURO : Quand nous étions orphelins

** (par Alexandra)   Malgré son nom aux consonances plutôt nipponnes, Kazuo ISHIGURO est un authentique écrivain britannique. Non seulement par sa  nationalité, mais aussi en raison des sujets traités dans ses romans et qui fleurent bon les belles demeures anglaises et les majordomes…Dans cette société coloniale aux codes très stricts, j’ai retrouvé du Somerset Maugham… Or, quel ne fut mon étonnement en découvrant l’année de naissance de l’auteur : 1954 ! D’où peut-être mon impression de littérature un peu... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2010

Atiq RAHIMI : Syngué sabour

***** (par Alexandra)  J’ai un petit problème de classement avec ce livre-là ! Dois-je le mettre dans la catégorie «littérature francophone» où alors dans «Littérature du Moyen Orient» ? L’auteur est d’origine afghane, réfugié en France, la thématique du roman est on ne peut plus afghane, mais Atiq Rahimi a choisi le français pour l’écrire ! Il a même obtenu le prix Goncourt en 2008 ! Un cas de conscience ! Et Canalblog qui me refuse un double classement (ou alors je n’ai pas trouvé les bons boutons…) !Mon cœur penche pour... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 12:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 avril 2010

Saša STANIŠIĆ : Le soldat et le gramophone

**** (par Alexandra)Saša Stanišić … drôle de nom pour un auteur allemand ! Mais tout s’explique. Saša Stanišić est d’origine bosniaque, et comme nombre de ses concitoyens, il a dû prendre la fuite avec ses parents (couple «mixte» !) en 1992 devant les «purifications ethniques»  entreprises par les Serbes…. C’est ainsi qu’à 14 ans, il  s’est retrouvé en Allemagne, avec ses parents. Il y vit toujours, écrivant en allemand. Ce roman est son premier, nourri des souvenirs d’enfance de l’auteur. Divisé en deux parties... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 avril 2010

Boualem SANSAL : Le village de l'Allemand

**** (par Alexandra) Malrich Schiller, fils d’un Allemand et d’une Algérienne, né dans un village aux fins fonds de l’Algérie, vit dans une «cité» classée ZUS-1 («zone urbaine sensible de 1ère catégorie»). Il tombe des nues un jour en apprenant le suicide de son frère aîné Rachel (contraction de Rachid+Helmut !) qui s’en était pourtant sorti. Comprenez : sorti de la cité, bel emploi, belle femme (française), une petite maison… Une fois l’enquête de police close, le commissaire du quartier remet à Malrich le journal de Rachel. Et... [Lire la suite]
Posté par AliAnna à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]