Fitzeck___Therapie(par Alexandra)

Voici la nouvelle coqueluche des amateurs de polars d’outre-Rhin : Sebastian Fitzeck.  "Thérapie"est le premier de ses romans à paraître en France.
Je pense qu’on peut y trouver un intérêt si l’on aime ce genre de littérature, ce qui n’est pas forcément mon cas… (mais pourquoi le lire alors, me demanderiez-vous… et bien, parce que de temps en temps, je fais des incursions dans des genres «mal aimés» pour vérifier si je n’ai pas changé d’avis depuis l’incursion précédente… !)

Le genre, justement : Il s’agit d’ un vrai modèle du «psychothriller», aux accents de tragédie grecque… unités d’action, de lieu, de temps… descente aux enfers, catharsis… et tout cela écrit dans un style certes accessible à un public très large mais sans être primitif… c’est efficace pour ce qui est des frissons, bien ficelé (quoi que pas vraiment très original), distrayant…

Notre "thérapeute" se sert des techniques de l’hypnose pour enfermer ses victimes à l’intérieur d’elles-mêmes. Parfaitement conscientes, elles se révèlent néanmoins incapables de communiquer avec leur entourage pour lequel leur état relève de l’état végétatif chronique… c’est dans une clinique psychiatrique qu’il poursuit une vengeance… personne ne connaît son identité… la panique s’installe !!!

Toutes les ficelles du roman d’horreur y sont. L’angoisse, bien sûr, le sang, la violence, la mort … sans oublier l’énigme et les retournements de situation … (soit dit en passant, je n’aurais nullement envie de voir tout cela sous forme de film !!!)

Le seul élément à me laisser un peu perplexe : deux étudiants qui se prêtent à une expérience d’hypnose quelques années après l’affaire… certes, c’est l’occasion de revenir sur certains aspects, mais on ne voit pas vraiment l’intérêt de cette expérience…

C’est quand même un auteur à suivre si l’on aime les émotions fortes !

(traduit en français par Pascal ROZAT et paru aux Editions L'Archipel)